Épauler les parents d’enfants autistes

Santé mentale
Inclusion sociale
12 octobre, 2016 •  Par Centraide du Grand Montréal

Je suis maman de deux enfants autistes.

Un organisme du réseau de Centraide a permis à Johanne de surmonter plusieurs épreuves.

Johanne est la mère de deux enfants autistes. Le plus jeune, Rémi, a 11 ans et est autiste de haut niveau. Il est relativement fonctionnel mais la communication et les codes sociaux restent difficiles à assimiler pour lui. Simon, l’aîné, est autiste non verbal. Aujourd’hui âgé de 13 ans, il ne parle pas encore. Pendant plusieurs années, il s’est gravement automutilé au point où Johanne devait constamment lui tenir les mains pour l’empêcher de s’infliger de sérieuses blessures. Lorsqu’il avait 6 ans, il a dû être hospitalisé pendant 4 mois. Ce fut une période très difficile pour toute la famille. 

En dehors des écoles spécialisées, les ressources disponibles sont rares. Johanne a trouvé du soutien auprès d’un organisme communautaire appuyé par Centraide, qui épaule les familles vivant ce genre de réalité. Cela lui a permis de puiser l’énergie nécessaire pour renouer avec son statut de parent et vivre en paix avec ses enfants autistes. 

Même si le combat reste quotidien, Johanne se réjouit de toutes les petites victoires qui peuvent sembler anodines aux autres parents mais qui démontrent les progrès de ses enfants. Elles lui font apprécier la vie auprès de ses deux garçons.