Du 24 au 30 novembre, votre don sera doublé.  DONNEZ 

Investir judicieusement
et obtenir des résultats marquants

59,1 M$ ont été investis en 2021-2022 dans les communautés du Grand Montréal auprès de 350 organismes et projets communautaires. Ces investissements s’articulaient autour de quatre champs d’action.

Soutenir la réussite
des jeunes

32 %

de nos investissements

18,9 M$

investis

175

organismes soutenus incluant le PIC


À Montréal, près d’un enfant sur quatre grandit dans la pauvreté

Grandir dans la pauvreté augmente le risque de cumuler des difficultés tout au long de la vie. Dès la naissance, les enfants nés dans des familles pauvres sont désavantagés. La pauvreté a des répercussions sérieuses sur leur bien-être, leur développement, leur réussite scolaire, leurs habitudes de vies, leurs comportements et leur santé. Ils sont plus nombreux à commencer leur parcours scolaire avec un retard et à décrocher de l’école avant d’avoir obtenu leur diplôme. Sans diplôme, ils risquent de toucher un revenu inférieur, d’avoir de moins bonnes conditions de vie et ainsi de s’inscrire dans un cycle de pauvreté qu’ils auront de la difficulté à éviter pour leurs enfants.

Notre approche

Accompagner les jeunes tout au long de leur parcours jusqu’à la vie adulte afin qu’ils se développent pleinement, trouvent leur voie et deviennent des adultes accomplis et engagés dans leur communauté.

Nos stratégies

  • Stimuler le développement des tout-petits
  • Encourager la persévérance scolaire
  • Appuyer les parents et les familles
  • Prévenir l’itinérance

Sur le terrain

À la Maison des enfants le Dauphin de Laval, 103 tout-petits et 57 familles ont participé à plus de 300 activités offertes au cours de l’année.  

Depuis 20 ans, l’organisme Mères avec pouvoir a accompagné plus de 200 mères monoparentales dans une démarche socioprofessionnelle ou de logement.  

95 000 jeunes du primaire et du secondaire ainsi que leurs parents sont rejoints par des programmes visant à favoriser la persévérance scolaire et réalisés au sein de notre réseau d’organismes.  

Assurer
L’essentiel

19 %

de nos investissements

11,2 M$

investis

140

organismes soutenus incluant le PIC


Dans le Grand Montréal, un ménage locataire sur trois est mal logé

Un logement, ce n’est pas qu’une adresse. C’est un lieu où l’on peut se poser et se sentir suffisamment en sécurité pour se bâtir une vie enrichissante. On considère qu’un ménage est mal logé lorsqu’il vit dans un logement inadéquat (trop petit, isolé ou insalubre) ou qu’il y consacre plus de 30 % de ses revenus. Lorsque les revenus sont minces, il est impossible de ne pas excéder ce ratio. Et comme le loyer et les comptes passent d’abord vient l’obligation de couper sur d’autres besoins essentiels comme se nourrir, se vêtir, se déplacer, s’éduquer et se divertir.

Notre approche

Permettre l’accès à des logements abordables, adéquats et en quantité suffisante et miser sur des solutions durables qui conduisent à l’autonomie alimentaire des personnes, des familles et des communautés.

Nos stratégies

  • Faciliter l’accès à un logement
  • Assurer la sécurité alimentaire

Sur le terrain

Le Comité logement de Montréal-Nord a déployé cette année un point de service dans le nord-est du quartier, un secteur enclavé qui compte plus de 90 % de ménages locataires et 43 % de personnes à faible revenu. 

Le projet Vert l’Harmonie, un îlot de fraîcheur et de biodiversité accueillant, sécuritaire, nourricier et éducatif, a généré 482 participations aux activités en 2021. 

Cette année, l’Association coopérative d’économie familiale de la Rive-Sud a réalisé 264 consultations budgétaires individuelles avec des personnes et des familles qui souhaitent améliorer leur gestion budgétaire. 

Pause-famille

Briser l’isolement
social

27 %

de nos investissements

16 M$

investis

199

organismes soutenus incluant le PIC


Dans le Grand Montréal, plus de la moitié des immigrants récents vivent dans la pauvreté

Certains groupes de la population risquent plus que d’autres de vivre en situation de pauvreté et d’exclusion sociale, soit parce qu’ils traversent une situation difficile (perte d’emploi, bouleversements familiaux, problème de santé mentale, parcours migratoire difficile, etc.) ou encore en raison de leur condition (orientation sexuelle, identité de genre, âge, handicap, origine ethnoculturelle, etc.).

Notre approche

Bâtir des milieux de vie diversifiés qui reconnaissent, respectent et apprécient l’éventail complet des expériences, des valeurs et des opinions de chacun et favorisent la pleine participation et la contribution de tous.

Nos stratégies

  • Briser l’isolement des aînés
  • Favoriser l’inclusion des personnes handicapées
  • Soutenir l’intégration des personnes immigrantes et des réfugiés
  • Aider les personnes en situation de crise

Sur le terrain

Plus de 650 interventions auprès d’aînés ont été réalisées par le service de travail de milieu du CATAL (Comité d’animation du troisième âge de Laval).  

Une dizaine de tout-petits de moins de cinq ayant des besoins particuliers en raison d’une déficience intellectuelle ou d’un trouble du spectre de l’autisme ont pu bénéficier des classes de stimulation du WIAIH.  

Cette année, l’organisme Accueil aux immigrants de l’Est de Montréal – AIEM a soutenu des demandeurs d’asile dans leur recherche de logement et ainsi contribué à la signature de 473 baux. 

Le Centre des femmes d’ici et d’ailleurs a réalisé, au cours de la dernière année, plus de 75 marches-écoutes avec des femmes en difficulté (violence familiale, trouble de santé mentale, difficultés parentales, etc.) dans le lieu extérieur de leur choix (lieu public, parc, rue, etc.).  

Bâtir des milieux
de vie rassembleurs

22 %

de nos investissements

13 M$

investis

169

organismes soutenus incluant le PIC


Plus de 350 organismes communautaires et projets collectifs sont en action dans plus de 80 communautés du Grand Montréal grâce à notre soutien

Les organismes communautaires jouent un rôle de premier plan dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Ils sont sur la première ligne pour répondre aux besoins des personnes vulnérables, mais aussi pour améliorer les conditions de vie de façon durable et pour dynamiser la vie de quartier. L’environnement dans lequel ils évoluent est en constante transformation et se complexifie faisant appel à une multitude de nouvelles connaissances, compétences et habiletés.

Notre approche

Renforcer la capacité des organismes à accomplir leur mission et à se mobiliser pour réaliser des actions collectives qui ont plus d’impact sur la réduction de la pauvreté.

Nos stratégies

Sur le terrain

Le printemps 2022 a marqué le retour des tournées de quartier organisées par le Comité de développement local de Chomedey (CDLC) destinées à de nouveaux arrivants en processus d’intégration et de francisation. Le parcours en autobus prévoit la visite d’organismes et d’infrastructures (bibliothèques, centres de loisirs, etc.) et la rencontre d’intervenants. 

Au cours de la dernière année, 120 000 personnes ont été rejointes par les organismes et programmes de bénévolat soutenus par Centraide dans l’ensemble des quartiers du Grand Montréal. 

Le programme Leadership rassembleurMC offert par Dynamo – Ressource en mobilisation des collectivités a accueilli cette année une treizième cohorte. 230 intervenants communautaires ont pu développer leurs compétences en leadership depuis la création de ce programme en 2008.