Centraide du Grand Montréal : des investissements exceptionnels de 74,9 M$ dans la communauté

15 juin, 2021 •  Par Sophie Hébert

Montréal, le 16 juin 2021 – Centraide du Grand Montréal a investi la somme exceptionnelle de 74,9 M$ dans près de 750 organismes communautaires et projets de lutte contre la pauvreté l’an dernier. C’est ce que révèle son Rapport à la communauté 2020 présenté lors de son assemblée générale annuelle qui s’est tenue hier soir. Il s’agit de la plus importante aide financière jamais apportée par l’organisation pour soutenir les personnes vulnérables qui ont été grandement fragilisées par les conséquences de la pandémie.  

Le montant alloué comprend un appui supplémentaire de 25,6 M$ aux organismes grâce aux quatre Fonds d’urgence de la COVID-19. Malgré des défis immenses, ces investissements ont permis d’adapter et de renforcer les services pour faire face à l’augmentation des demandes et offrir de l’aide pour combattre la pauvreté, l’insécurité alimentaire, l’isolement et pour resserrer le filet social. 

« Centraide était aux premières loges pour constater la fragilité grandissante des personnes vulnérables, l’explosion des demandes d’aide alimentaire, les besoins criants en santé mentale et l’impact de multiples bouleversements sur la réussite des jeunes, dont l’éducation à distance. Il a agi comme catalyseur de l’élan de solidarité qui a pris forme partout autour de nous. Il a favorisé la synergie et a maintenu des liens forts avec des acteurs clés engagés dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale : les organismes, la santé publique, les villes, les instances gouvernementales, les donatrices et donateurs, les entreprises et plusieurs partenaires », a souligné Robert Dumas, président du conseil d’administration de Centraide du Grand Montréal et président et chef de la direction de Sun Life Québec.  

S’attaquer à la hausse des inégalités  

Alors que nous avons bientôt espoir de sortir de la pandémie, la COVID-19 a accru les inégalités sociales chez les personnes qui peinaient déjà à couvrir leurs besoins de base, comme se loger et se nourrir. Ces gens isolés qui vivent dans la pauvreté ont vu leur situation se dégrader.  

L’insécurité économique, les pertes de revenu, le stress, l’isolement, la violence ont eu de nombreux effets négatifs sur les enfants, les familles, les personnes âgées ou marginalisées. Ces effets ne sont pas encore tous connus, mais risquent de se faire sentir pendant longtemps.  

Chaque jour, depuis plus d’un an, les organismes communautaires œuvrent sans relâche pour aider ces personnes. Ils connaissent les besoins sur le terrain. La résilience inspirante dont ils font preuve et les efforts pour ne laisser personne derrière méritent d’être soulignés. 

En tant qu’investisseur social stratégique et proactif, Centraide est plus que jamais un partenaire engagé envers le milieu communautaire. Il travaille de concert avec les organismes et les 38 tables de quartier du Grand Montréal et il les appuient dans leurs actions de concertation et de priorisation selon les besoins de la communauté.  

Centraide mobilise aussi l’ensemble des acteurs clés afin d’identifier et de comprendre les enjeux sociaux qui se présentent et agit avec diligence pour soutenir les personnes vulnérables. 

Nomination de nouveaux administrateurs au CA de Centraide et à la Fondation Centraide 

En plus de l’annonce de ses investissements sociaux, Centraide du Grand Montréal a par ailleurs procédé à la nomination de sept nouveaux bénévoles à son conseil d’administration.  

Le conseil de Centraide compte 30 administrateurs issus de la communauté. Ces bénévoles visionnaires et audacieux président à ses grandes orientations. Leurs processus de réflexion et de décision sont menés avec responsabilité, intégrité et transparence. Ils s’assurent que chaque dollar soit investi avec rigueur.  

Ces administrateurs sont à l’image de la diversité du Grand Montréal (genres, minorités visibles, secteurs économiques - milieux des affaires, universitaire, communautaire et syndical) et sont représentatifs de son vaste territoire (Montréal, Laval, Rive-Sud). Les connaissances et les expertises variées de ces précieux partenaires permettent à Centraide d’accomplir sa mission

Les nouveaux administrateurs sont Philippe Béland, directeur – Ressources humaines – Groupe Innovation, production, santé, sécurité et environnement et unités corporatives, Hydro-Québec, Isabelle Gareau, conseillère politique, FTQ, Denis Giangi, président, Rolls-Royce Canada, Andrea Nicholls, chef des finances, Dentons Canada, Julie Shugarman, consultante en stratégie, Martin Thibodeau, Premier vice-président et Chef de la direction, Technologie et Information, Groupe Dynamite, et Manon Tremblay, directrice principale, directions autochtones, Université Concordia. 

Par ailleurs, de nouvelles nominations ont aussi été entérinées au conseil d’administration de la Fondation Centraide du Grand Montréal. Marie Hélène Noiseux, professeur titulaire au département de finance de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, se joint au conseil à titre de trésorière et de présidente du comité d’audit et de placement. Nathalie Bernier, administratrice de sociétés, agira à titre de présidente de la Fondation. 

Les bénévoles sortants du conseil d’administration de Centraide sont Marc Gagnon, retraité, Cirque du Soleil, Jo Ann Raymond, retraitée, Énergir et SEPB 463, David Goodman, Chef de la direction, Pharmascience, David Murray, Chef de l’innovation et vice-président exécutif – Production, santé, sécurité et environnement, Hydro-Québec, et Marie-Josée Lamothe, présidente, Tandem International.   

Les bénévoles sortants de la Fondation Centraide sont Claude Séguin, administrateur de sociétés et Annie Thabet, associée, Celtis Capital. 

« Le grand mouvement solidaire qu’est Centraide serait impossible sans les bénévoles. Je remercie nos administrateurs pour leur générosité et leur engagement. Je souligne également le dévouement exceptionnel des administrateurs sortants. Ces bénévoles se sont assurés que les dons et les actifs soient investis de manière judicieuse et responsable. Ils ont contribué au rayonnement de notre organisation et à en assurer la pérennité afin d’offrir un filet de protection indispensable autour des personnes vulnérables », a conclu Bertrand Castonguay, président et directeur général par intérim et vice-président – Exploitation à Centraide du Grand Montréal. 

Un nouveau PDG à la tête de Centraide 

Centraide du Grand Montréal a également annoncé le 14 juin dernier la nomination de Claude Pinard à titre de président et directeur général. M. Pinard entrera en poste le 5 juillet 2021. Pour lire le communiqué à ce sujet, c’est ici

À propos de Centraide du Grand Montréal 

Centraide du Grand Montréal intervient sur le territoire de Laval, de Montréal et de la Rive-Sud. Il soutient annuellement sur une base régulière un réseau de 350 organismes et projets collectifs. Au Québec, Centraide est présent dans 18 régions et reçoit l’appui d’entreprises, d’institutions privées, publiques et parapubliques et de grandes organisations syndicales. Les fonds recueillis sont investis localement pour briser le cycle de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Cliquez ici pour plus de détails.

À propos de la Fondation Centraide du Grand Montréal 

La Fondation Centraide du Grand Montréal est un organisme de bienfaisance lié à Centraide du Grand Montréal. Elle a été créée afin de recueillir les actifs qui lui sont donnés par testament, polices d’assurance vie, fonds de dotation et autres formes de dons planifiés. Elle a pour objectif de constituer et de faire fructifier un capital versé chaque année à Centraide du Grand Montréal afin de lui permettre de poursuivre sa mission auprès des générations à venir.