Centraide du Grand Montréal : 59,1 M$ pour s’attaquer aux multiples facettes de la pauvreté

15 juin 2022 •  Par Cristina Roque

Montréal, le 15 juin 2022 – Centraide du Grand Montréal a investi 59,1 M$ en 2021-2022 pour appuyer des organismes et des projets qui s’attaquent autant aux causes qu’aux effets de la pauvreté dans les quartiers de Montréal, de Laval et de la Rive-Sud. C’est ce que révèle son Rapport à la communauté dévoilé hier lors de son assemblée générale annuelle.

Ces sommes proviennent en large partie de la campagne de collecte de fonds menée auprès de grands donateurs, d’entreprises, d’organismes, de syndicats, d’employés en milieux de travail, ainsi que du grand public. Grâce au soutien de ses donateurs et donatrices, Centraide a pu agir selon une approche systémique, c’est-à-dire en prenant en compte l’ensemble des dimensions de la pauvreté afin d’éviter qu’elle ne se perpétue.

L’incroyable générosité des donateurs et donatrices a mené vers un surplus de 6,3 M$ qui s’ajoute aux 59,1 M$ versés. La majeure partie de cette somme supplémentaire sera distribuée au cours de la prochaine année sous la forme d’investissements additionnels dans des organismes. Ainsi, ce sont plus de 88 % des sommes recueillies cette année qui sont ou seront retournées dans les communautés du Grand Montréal.

« La dignité des personnes est au centre de notre action. Les sommes versées à quelque 350 organismes communautaires et projets collectifs aident plus de 800 000 personnes annuellement. L’action de Centraide fait aussi en sorte que les gens issus de tous les milieux, comme les organismes communautaires, tables de quartier, partenaires institutionnels, fondations, citoyens, se mobilisent pour s’attaquer aux enjeux sociaux les plus urgents. Ils permettent d’éviter que des enfants aillent à l’école le ventre vide, que des aînés vivent dans l’isolement, que des mères monoparentales habitent dans un logement inadéquat, que des personnes ayant des problèmes de santé mentale soit sans soutien », a souligné Claude Pinard, président et directeur général de Centraide du Grand Montréal.

Plus d’appui pour les communautés

Au cours de la dernière année, Centraide a pu soutenir davantage le milieu communautaire :

  • Appui financier à 45 organismes et projets qui ne faisaient pas partie de son réseau habituel afin de répondre aux grands besoins des personnes vulnérables.
  • Renforcement du soutien aux organismes en sécurité alimentaire : 700 000 $ de plus à 12 organismes, dont 8 nouvellement financés par Centraide.
  • Investissement supplémentaire de 1,1 M$ en itinérance, incluant 14 organismes et projets nouvellement financés dont 5 qui interviennent auprès des personnes autochtones et 2 auprès des jeunes.
  • 861 500 $ de plus pour aider certains groupes plus à risque de pauvreté et d’exclusion : les personnes et les familles ayant un enfant handicapé, les personnes immigrantes, racisées ou à statut précaire et les femmes.

Des leviers pour l’innovation sociale

Centraide a également soutenu plusieurs projets innovants grâce à des fonds provenant de partenaires philanthropiques et institutionnels :

  • Le Projet impact collectif qui a clos, en mars dernier, sa première phase de six ans permettant d’investir 23 M$ pour mettre en place des projets collectifs de lutte contre la pauvreté dans 17 quartiers montréalais grâce aux dons de neuf fondations privées et à l’appui de trois partenaires institutionnels. À la fin du mois d’avril 2022, Centraide a annoncé la seconde phase, qui elle, s’ouvrira à 32 quartiers montréalais.
  • Le Projet Réussite Jeunesse issu de la poursuite d’un partenariat déjà établi dans le cadre d’un fonds d’urgence de la COVID-19 avec la Fondation Lucie et André Chagnon. Une nouvelle enveloppe budgétaire de 4,2 M$ a servi à appuyer financièrement des actions communautaires visant à favoriser l’estime de soi, la motivation et la persévérance scolaire des jeunes en difficulté à l’échelle du Québec.
  • Le programme DATAide qui permet d’accélérer la transition numérique dans le milieu communautaire. Opéré par Centraide du Grand Montréal, ce programme est rendu possible grâce à un investissement de 5,4 M$ du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) et devrait rejoindre plus de 3 000 organismes et dirigeants d’organismes au Québec sous la forme de formations, de transfert de connaissances et d’expertise numérique.

À propos de Centraide du Grand Montréal  

Véritable acteur de changements, Centraide du Grand Montréal intervient sur le territoire de Laval, de Montréal et de la Rive-Sud. Il soutient annuellement un réseau de 350 organismes et projets collectifs. Centraide reçoit l’appui d’entreprises et d’organisations, ainsi que du grand public. Il investit les fonds recueillis à la suite d’analyses des besoins réalisées dans chacun des quartiers et des communautés du territoire. Il met en place des stratégies et des actions pour briser le cycle de la pauvreté et de l’exclusion sociale afin d’améliorer les conditions de vie des personnes en situation de vulnérabilité. Plus de 800 000 personnes sont rejointes chaque année par les organismes appuyés par Centraide du Grand Montréal.