Centre de ressources de la troisième avenue

Avril 2013

Permettre à des parents issus de l’immigration de développer leur capacité à s’impliquer dans leur quartier et à l’école de leurs enfants. Voilà, en quelques mots, l’engagement de Parents en action pour l’éducation, un programme mis sur pied en 1999 par le Centre de ressources de la troisième avenue. 

Depuis sa création, Parents en action pour l’éducation a permis à des milliers de parents – surtout des femmes – de prendre la place qui leur revenait dans l’éducation de leurs enfants et d’instaurer un dialogue avec une école publique qu’ils jugeaient trop hermétique. De simple programme, Parents en action pour l’éducation s’est élevé au rang de véritable mouvement.

Le principe est simple : en amont, des parents se réunissent en sous-groupes pour discuter de leurs embûches respectives, développer une vision commune des défis à surmonter et trouver des solutions. Ce faisant, ils développent les connaissances et l’assurance nécessaires pour mener à bien une action citoyenne représentative de leurs valeurs.

Elles-mêmes issues de l’immigration, les organisatrices communautaires de Parents en action pour l’éducation connaissent les réalités des parents participants, dont certains sont confrontés à la pauvreté et à l’exclusion. Leur rôle consiste à accompagner les parents tout au long de leurs démarches.

Cet engagement des parents a un impact direct sur l’intégration et la réussite scolaire de leurs enfants. Un enjeu capital pour ces parents qui sont généralement sous-représentés dans les structures scolaires d’ici mais qui accordent néanmoins une importance majeure à l’éducation de leurs enfants.

Par exemple, au cours des derniers mois, un groupe d’une vingtaine de femmes de l’arrondissement Saint-Laurent a profité de l’impulsion de Parents en action pour l’éducation afin d’organiser deux conversations publiques. Pas moins de 180 personnes ont participé à ces espaces de réflexion.

Présents sur place, les représentants des écoles et de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) ont écouté les revendications des citoyens. Cette activité a ouvert la voie à une communication directe avec les instances scolaires du secteur. 

Afin d’inscrire son action dans le temps, le programme a maintenant son pendant jeunesse. Destiné aux élèves du secondaire, Imagine Éducation encourage les jeunes à faire valoir leurs droits et à être partie prenante d’un environnement scolaire sûr et pacifié.

Centraide appuie le Centre de ressources de la troisième avenue depuis 2000.
Centre de ressources de la troisième avenue est lauréat du Solidaires Empowerment 2013.

Changez des vies pour la vie

+ Donnez maintenant
+ Impliquez-vous