Investir avec soin

La crise de la COVID-19 provoque l'éclosion d'un large éventail de besoins chez les organismes communautaires qui assurent les services essentiels.

Petite illustration de la manière dont notre Fonds d'urgence accueille leur demande de financement et s'assure que chaque dollar soit investi avec soin.

« J’ai la chance de faire partie des rencontres quotidiennes du GAU [Groupe d’allocation d’urgence!] depuis le début de la crise. Au cours de ces rencontres « 5 à 7 », l’équipe du GAU revoit l’ensemble des recommandations faites au Fonds d’urgence en fonction des critères de celui-ci et des balises et priorités que nous nous sommes donnés pour répondre aux nombreux besoins des quartiers et des villes.

Ces recommandations nous proviennent, heureusement, de l’excellente équipe de conseillers en développement social, qui, grâce à leurs connaissances fines des quartiers, s’adaptent quotidiennement aux enjeux et demandes. C’est un travail colossal que fait cette équipe afin de soutenir le plus rapidement possible nos communautés. Grâce à elle, le GAU peut approuver une moyenne de 30 projets par jour.

Le GAU est aussi pour moi une vitrine privilégiée sur la résilience, l’adaptabilité, et la créativité des personnes qui oeuvrent au sein des organismes communautaires ainsi que des communautés qui, au travers de cette crise, face à l’adversité, se réunissent aussi pour mettre en commun leurs forces, leurs expertises et leurs ressources. »

— Caroline Bougie, présidente bénévole du Comité d'investissement en développement social de Centraide du Grand Montréal, et à ce titre, membre du GAU