130 $

10 familles dans le besoin reçoivent un panier d’épicerie complet incluant fruits, légumes, lait, œufs, viande, pain et petites gâteries.

260 $

90 personnes qui ne peuvent se loger convenablement reçoivent l’accompagnement nécessaire pour faire une demande de logement social.

520 $

350 personnes démunies reçoivent un repas chaud et bénéficient de la présence d’un intervenant social.

1 200 $

460 plants de tomates pourront être plantés dans un réseau de 7 jardins collectifs qui alimentent en produits frais les familles du quartier.

Assurer l'essentiel

 

La pauvreté, l’isolement social et l’insécurité alimentaire peuvent souvent passer inaperçus. Demandez à Darquis, qui s’est caché de nombreuses années dans son sous-sol avant de trouver de l’aide dans l’un des 350 organismes soutenus par Centraide. Si, aujourd’hui, il a retrouvé une famille et une raison de sortir de chez lui, c’est grâce à la générosité de personnes comme Loretta, sans qui Centraide ne pourrait soutenir ce réseau d’organismes qui oeuvrent là où les besoins sont les plus criants.

 


Le saviez-vous?

Dans le Grand Montréal, beaucoup de gens vivent dans des logements inadéquats ou trop coûteux pour leurs moyens.

Aucun ménage ne devrait consacrer plus de 30 % de ses revenus au logement. Mais lorsqu’on travaille au salaire minimum, il est impossible de ne pas excéder ce ratio. Comme le loyer et les comptes passent d’abord, vient l’obligation de couper sur d’autres besoins essentiels, comme se nourrir et se vêtir.

Centraide agit

En offrant des solutions durables pour que les individus et les familles puissent combler leurs besoins de base.