Socialiser pour briser l’isolement des mères au foyer

Inclusion sociale
8 septembre, 2021 •  Par Centraide

Mélanie gère une maisonnée de 7 enfants. Socialiser en prenant part à des activités de la Maison de la famille du Centre communautaire Val-Martin lui fait du bien.


« Je m’appelle Mélanie, et je suis maman de 5 enfants de 11, 8, 7, 4 ans et 2 mois. Je suis aussi la belle-maman de 2 enfants de 15 et 3 ans. Je suis maman à la maison depuis huit ans. Il y a quatre ans, alors que ma fille était en maternelle, la mère d’une de ses amies m’a invitée à un atelier à la Maison de la famille du Centre communautaire Val-Martin. Comme le sujet m’intéressait, j’ai dit oui.

Je n’aurais jamais osé y aller par moi-même. Je croyais que ça ne s’adressait pas à moi, comme moi et mon ex-mari n’avions pas de problèmes financiers. Pourtant, en y allant avec elle, j’ai découvert un lieu où je me sentais à l’aise, où je pouvais socialiser.

À l’époque, j’étais à la maison depuis au moins trois ans. Ça m’a fait du bien de sortir et d’échanger avec d’autres mères comme moi. Je me suis fait de nouvelles amies, et j’ai pu prendre un peu de temps pour moi en dehors de la vie de famille. »

SI JE POUVAIS PARLER À LA MÉLANIE D’IL Y A CINQ ANS, JE LUI DIRAIS D’ARRÊTER D’ÊTRE GÊNÉE, DE PRENDRE SON COURAGE ET DE VENIR AU CENTRE COMMUNAUTAIRE VAL-MARTIN. »

« Au fil du temps, je me suis impliquée de plus en plus au sein de l’organisme communautaire. J’anime des activités créatives et des ateliers de cuisine collective autonome et je suis membre du comité de parents. Comme je faisais du travail de bureau avant d’être mère au foyer, j’ai l’impression de retrouver un peu une équipe et une certaine structure de travail.

Si je pouvais parler à la Mélanie d’il y a cinq ans, je lui dirais d’arrêter d’être gênée, de prendre son courage et de venir au Centre communautaire Val-Martin. J’y ai découvert des personnes incroyables, une nouvelle famille, une nouvelle maison. Aujourd’hui, je n’habite plus dans le secteur, mais je reviens à Chomedey pour la Maison de la famille. »

— Mélanie

Visionnez le témoignage de Mélanie

Briser l’isolement des mères

LES BESOINS SONT GRANDS
AGISSONS ICI, AVEC CŒUR
POUR NOTRE GRAND MONTRÉAL!