Fuir la guerre et se construire une nouvelle vie au Canada

Inclusion sociale
28 février, 2016 •  Par Centraide
Témoignage Lucih

Avant la guerre, nous avions une belle vie et nous étions très heureux.

Lucih et sa famille ont bénéficié du soutien d’un organisme appuyé par Centraide et dédié à l’intégration des nouveaux immigrants.

Au moment où des bombardements ont atteint leur ville, en 2012, Lucih et sa famille vivaient à Alep, où son mari tenait une bijouterie. Le jour où son mari a échappé de justesse à un enlèvement par des terroristes, ils se sont décidés à partir. Les tirs de roquette se faisant de plus en plus fréquents, le départ s’est fait hâtivement. Ils n’avaient pas d’autre choix que de tout laisser derrière.  

Ils ont d’abord tenté de s’installer au Liban, pays frontalier, mais les coûts élevés du logement dépassait leurs moyens et survivre était devenu un combat quotidien. Un jour, ils ont appris que le Canada leur offrait le statut de réfugiés et ainsi la chance de commencer une vie nouvelle. Émus et soulagés, ils ont entrepris le voyage pour atterrir à Montréal quelques mois plus tard. 

À leur arrivée, Lucih et sa famille ont bénéficié du soutien d’un organisme communautaire de Montréal appuyé par Centraide et dédié à l’intégration des nouveaux immigrants. Procédures administratives, cours de français, inscription à l’école, recherche de logement; bref, tous les services indispensables à une intégration réussie.  

Progressivement, ils se sont construit une nouvelle vie, ont renoué avec la paix et ont recommencé à faire des projets d’avenir. Un an après leur arrivée à Montréal, la famille s’agrandissait avec la naissance de la petite Eliana.