Chaque jour, Centraide permet à des milliers de gens de s’élever

Centraide
2 mai 2022 •  Par Centraide

Ce printemps, Centraide du Grand Montréal lance une nouvelle campagne publicitaire pleine d’émotions et d’espoir. Présentant cinq scènes qui illustrent le quotidien de personnes vulnérables, le message de la nouvelle campagne est clair : le poids de la pauvreté et de l’exclusion peut être lourd à porter. Mais grâce à l’entraide, ce poids peut être allégé. 


La pièce maîtresse de cette campagne publicitaire* est une vidéo d’une minute, réalisée dans une approche poétique et lumineuse. On y présente des enjeux sociaux impossibles à ignorer : 

  • Une enfant victime d’intimidation 
  • Une mère immigrante et sa fille qui peinent à trouver un logement 
  • Une femme âgée isolée et en situation d’insécurité alimentaire 
  • Un jeune professionnel aux prises avec des troubles de santé mentale 
  • Une personne en situation d’itinérance qui dort dans la rue 

Ces cinq scènes reflètent des situations vécues par des personnes aidées par les travailleuses et travailleurs et les bénévoles qui œuvrent dans les organismes communautaires du Grand Montréal. En les regardant, on voit que les gens en situation de pauvreté et d’exclusion traînent quatre tonnes de plus que les autres sur leurs épaules. Mais on voit aussi que grâce à vos dons qui soutiennent le travail du milieu communautaire, on a assez de poids collectivement… pour leur en enlever.  

Votre générosité, elle est incarnée par une femme qui représente l’aide apportée par Centraide et les organismes communautaires, une aide rendue possible par de généreux donateurs et partenaires. Dans chacun des cas, la dame offre son soutien pour alléger le poids de la pauvreté qui pèse sur les épaules des protagonistes. Grâce à cette main bienveillante, les personnages s’élèvent, illustrant la nouvelle signature de la campagne de Centraide du Grand Montréal : « Sans le poids de la pauvreté et de l’exclusion, c’est fou comme on peut s’élever. »

La campagne sera diffusée sur le Web, les médias sociaux et à la télévision. 

Élever la question de la pauvreté  

L’idée de cette campagne est de faire la lumière sur des causes qu’on oublie par habitude de les côtoyer. De créer une prise de conscience collective. 

Après la crise sanitaire qui a fragilisé les personnes les plus vulnérables de notre communauté, l’inflation s’abat telle une autre tuile sur la tête des ménages les moins fortunés de la grande région métropolitaine. Sans parler des enjeux de disponibilité de logements abordables qui s’aggravent. Centraide et les organismes qu’il soutient sont aux premières loges pour témoigner de la hausse des besoins. Et de la nécessité d’agir.  

Quelques mois avant que ne commence la 49e campagne annuelle de l’organisation, Centraide du Grand Montréal compte sensibiliser le grand public aux enjeux liés à la pauvreté et à l’exclusion sociale. Parce que, de près ou de loin, toutes les citoyennes et tous les citoyens sont concernés. Ensemble, ils forment une société, un tissu social, dans lesquels l’entraide est fondamentale.  

À GO, ON CENTRAIDE

À l’aube de ses 50 ans, Centraide du Grand Montréal se dote d’une nouvelle signature : «À go, on Centraide». Véritable cri de ralliement, cette signature se veut un appel à l’action à tous les membres de la société, qu’il s’agisse des individus, des entreprises, des institutions ou des fondations. Simple et directe, cette signature invite toutes les personnes à aider et à participer à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. 

*Crédits :
Agence : Rethink; Direction exécutive de création : Nicolas Quintal; Direction de création : Maxime Sauté; Création : Vicky Morin, Dominique Audet, Maxime Sauté, Xavier Blais; Stratégie : Suzy Truong; Service-conseil : Mélanie Châteauneuf, Tim Jubinville; Infographie : Cadu Rocha; Relecture : Marie-Hélène Lessard; Production électronique : Valérie Lapointe, Katia Dupuy; Réalisateur et photographe : Olivier Staub; Maison de production : Les Enfants – Stéphanie Beaudin; Coordonnatrice de production : Audrey Martin; Directeur de la photographie : Jonathan Decoste; Casting : Denise Charest; Directrice artistique : Fannie Legrand; Styliste : Joanick Giroux; Monteur : Paul Jutras; Coloriste : Benoît Côté; Artiste Flame et effets visuels : Jean-Marc Laurin; Retouche photo : Visual Box; Musique : Ça va ça va; Auteur-compositeur : Philémon Cimon; Interprète : Lou-Adriane Cassidy, avec l’aimable autorisation de Bravo Musique; Supervision musicale et libération de droits : Alexis Charpentier et Laetitia Lebedeff; Design sonore et mix final : François Bélanger, Cult Nation.