Bien se nourrir, même âgé et seul, grâce à la popotte roulante

Inclusion sociale
Besoins essentiels
8 septembre, 2021 •  Par Centraide

Bien qu’il ait toujours eu une bonne situation financière et sociale, Jean-Claude compte aujourd’hui sur l’aide du Centre d’action bénévole de Boucherville pour se nourrir. Âgé de 90 ans et vivant seul, les plats cuisinés par les bénévoles de la popote roulante l’aident à bien manger, et lui permettent de briser son isolement deux fois par semaine.


« Je m’appelle Jean-Claude et j’ai 90 ans. J’ai été entrepreneur et homme d’affaires toute ma vie. Durant ma carrière, j’ai fait des dons, notamment à Centraide. À l’époque, jamais je n’aurais pensé que ce serait moi qui en bénéficierai un jour. À 30 ans, quand tout va bien, c’est difficile de s’imaginer qu’on puisse avoir besoin d’aide. À 90 ans, j’apprécie énormément les repas chauds de la popote roulante, qui sont livrés chez moi deux fois par semaine.

Le Centre d’action bénévole de Boucherville était situé juste derrière chez moi. Un jour, la responsable est venue me voir et m’a offert de m’apporter des repas, comme je vivais seul. Je ne croyais pas pouvoir bénéficier de l’aide d’un organisme, mais je dois dire que ça fait une grande différence dans ma vie. »

À 30 ANS, QUAND TOUT VA BIEN, C’EST DIFFICILE DE PENSER QU’ON PUISSE UN JOUR AVOIR BESOIN D’AIDE. À 90 ANS, J’APPRÉCIE ÉNORMÉMENT LES REPAS CHAUDS DE LA POPOTE ROULANTE. »

« Se préparer des repas quand on est âgé et qu’on vit seul, ce n’est pas toujours évident. Souvent, on se dit comme prétexte qu’on n’a pas faim, alors on ne mange pas. Les bons petits plats cuisinés avec amour par le Centre d’action bénévole de Boucherville m’apportent beaucoup de soulagement.

Je dois payer un coût minime, mais ce n’est rien en échange du bon repas et du contact humain que j’ai quand la popote roulante vient livrer mes plats tous les mardis et jeudis. Les bénévoles s’informent toujours sur moi, ils veulent s’assurer que je vais bien et que les repas sont bons.

J’ai toujours été fier d’aider et de faire du bénévolat. Je dois dire que de recevoir de l’aide des autres, quand on en a besoin, ça réchauffe vraiment le cœur. »

— Jean-Claude

Visionnez le témoignage de Jean-Claude

Bien se nourrir, même âgé et seul

LES BESOINS SONT GRANDS
AGISSONS ICI, AVEC CŒUR
POUR NOTRE GRAND MONTRÉAL!