Centre de femmes du Haut-Richelieu


Avril 2017

C’est sous la coordination du Centre de femmes du Haut-Richelieu que huit organismes communautaires se sont mobilisés pour la création d’un jardin collectif en 2015. L’année suivante, avec la collaboration de partenaires additionnels, le jardin est devenu un jardin collectif intergénérationnel et durable.

Le projet avait pour objectif de construire le tissu social d’un quartier défavorisé par la mise en commun des énergies et des ressources des organismes en vue de développer le pouvoir d’agir des personnes vulnérables qu’ils desservent.

Le moyen de réaliser cet objectif? Créer un espace vert qui servirait de lieu de rassemblement dans un secteur défavorisé de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. Jeunes et aînés pourraient y apprendre ensemble la culture biologique et créer leur propre potager en vue de produire, près de chez eux, des légumes de qualité à faible coût.

Le Centre de femmes a réussi à instaurer une mobilisation à deux niveaux : il a tout d’abord mobilisé des organismes locaux, qui ont eux-mêmes mobilisé certains de leurs participants afin qu’ils prennent en main toutes les étapes du projet : la conception, le financement, la mise en œuvre, l’entretien, la mise en valeur auprès de la communauté, la récolte et la transformation des aliments. En parallèle, des ateliers d’horticulture, de mise en forme et de cuisine étaient offerts par des aînés bénévoles experts. Les apprentissages réalisés en cours de route étaient ainsi partagés par tous les jeunes et les aînés impliqués.

L’ampleur de la mobilisation est impressionnante. Au départ, l’élaboration du projet était entre les mains de membres du Centre des femmes, de bénévoles de la Société Saint-Vincent-de-Paul de Saint-Jean, de jeunes de la Maison des jeunes Le Dôme et des parents et enfants du Mouvement SEM (Sensibilisation pour une enfance meilleure). Ce n’est pas tout! On a aussi convaincu la Ville d’offrir un terrain vague. Puis, le député local a permis aux jardiniers de se procurer du matériel, les locataires du HLM Gouin ont embarqué, tout comme le département de gestion et de technologies agricoles du Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, diverses entreprises, le centre de pédiatrie sociale L’Étoile et Justice alternative du Haut-Richelieu. La liste est longue, et les résultats sont fascinants.

Les participants ont eu l’occasion de renforcer leur réseau social, ils ont vu leurs compétences valorisées et ont trouvé une nouvelle motivation à prendre en charge leur pouvoir d’agir et leur implication citoyenne.

Briser l’isolement des aînés, mobiliser les jeunes, augmenter l’autonomie alimentaire et les saines habitudes de vie des gens, valoriser le transfert des savoirs des aînés auprès des jeunes et embellir le quartier, tout en créant un engouement pour les actions collectives concertées : voilà une mobilisation significative. Et ça continue en 2017!

Centraide du Grand Montréal soutient le Centre de femmes du Haut-Richelieu depuis 2011.

Centre de femmes du Haut-Richelieu est lauréat du Solidaires Mobilisation 2017.

Changez des vies pour la vie

+ Donnez maintenant
+ Impliquez-vous