Qui sont ces femmes au coeur de notre action?

Les femmes sont des piliers dans la lutte contre la pauvreté et l'exclusion. À Centraide, leur apport est inestimable. Elles agissent sur plusieurs plans, qu'elles soient bénévoles, donatrices, travailleuses communautaires ou encore engagées dans un programme ou une action dans le but d'améliorer leurs propres conditions de vie. Elles sont au coeur de nombreux changements dans leur communauté et dans le Grand Montréal.

Mais qui sont ces femmes au coeur de l'action de Centraide?

 

Celles qu'on aide et qui aspirent à de meilleures conditions de vie


Les femmes sont malheureusement plus à risque de vivre des situations de pauvreté et d'exclusion, notamment parce que leur revenu est moins élevé que celui des hommes et parce qu'elles sont nombreuses à vivre seules ou à diriger une famille monoparentale.

 

Elles risquent davantage d'être pauvres si elles sont :

  • Jeunes mères
  • Cheffes de famille monoparentale
  • Aînées vivant seules
  • Immigrantes ou racisées

 

Leur situation est parfois troublante :

  • 40 % des jeunes mères de famille monoparentale sont pauvres malgré qu'elles occupent un emploi. Elles gagnent moins de 17 920 $ par année.
  • 8 familles monoparentales sur 10 sont dirigées par des femmes. Leurs revenus sont généralement plus faibles que ceux des hommes dans la même situation et davantage encore que ceux des familles biparentales.
  • Près du quart des aînées vivent avec de faibles revenus.
  • Au Québec, les immigrantes récentes gagnent chaque mois 500 $ de moins que les femmes non immigrantes.

 

Centraide les soutient dans leur parcours pour améliorer leurs conditions de vie

Il appuie :

  • Un réseau de centres de femmes dont les services sont adaptés aux besoins des femmes et de leur famille
  • Des refuges pour les femmes en situation de crise ou d'itinérance
  • Des organismes d'accueil et d'accompagnement pour les femmes immigrantes
  • Un réseau d'organismes et des tables de quartiers dans l'ensemble du Grand Montréal pouvant aider les femmes en situation de pauvreté : logement, alimentation, prévention de l’isolement, etc.

 

 

Celles qui font bouger les choses sur le terrain


Qu'ont en commun Tania Charron, Valérie Fortier et Natalie Chapman? Elles font bouger les choses de manière remarquable sur le terrain, dans leur communauté et auprès des personnes vulnérables. Elles sont également toutes les trois lauréates d'un prix Solidaires décerné par Centraide.

Celles qui mobilisent


Elles sont regroupées sous l'appellation ELLES Centraide afin d'encourager d'autres femmes à devenir des agentes de changement dans la communauté du Grand Montréal. Elles le font par le biais de la philanthropie et du bénévolat. Elles s'adressent à un réseau de 1 300 femmes philanthropes.

Elles offrent diverses activités :

  • Panels ou donatrices Leaders* et Grandes donatrices* partagent leur vision philanthropique
  • Activités de bénévolat mère-enfant
  • Jumelages femmes d'affaires et femmes en recherche d'emploi
  • Conférences en milieux de travail s'adressant à des groupes donatrices potentielles
  • Et plus encore...

 

 

Celles qui inspirent Centraide


Elles partagent leur vision au sein de notre conseil d'administration, leur expertise du développement social au Comité d'allocation, leur expérience du milieu communautaire au cabinet de la campagne, leurs idées au sein de Génération Centraide et leur réseau philanthropique au sein d'ELLES Centraide.

Abonnez-vous à l'infolettre