Lancement de la campagne 2017

Lili-Anna Pereša, présidente et directrice générale de Centraide du Grand Montréal et Denis Coderre, Maire de Montréal, entourés des coprésidents de la campagne Centraide 2017, Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco, et James C. Cherry, administrateur de sociétés.


Centraide du Grand Montréal lance sa campagne 2017 en soulignant 375 ans d’entraide

La campagne Centraide du Grand Montréal 2017 a été lancée aujourd’hui dans le centre-ville de Montréal lors de la Marche de l’entraide. Cette marche visait à souligner 375 ans d’engagement solidaire dans la communauté. Des acteurs du développement social se sont joints à Centraide pour célébrer cette valeur commune partagée qu’est l’entraide. Parmi les 20 000 marcheurs on retrouvait des représentants du secteur public et d’organismes communautaires, des bénévoles et des donateurs, mais aussi des personnalités du monde des affaires, des milieux syndicaux, culturels, sportifs, ainsi que des médias.

« Il est de notre responsabilité citoyenne de s’engager socialement. Centraide rassemble le plus grand nombre de personnes et de ressources financières possibles pour répondre aux besoins les plus criants. Il est important de rappeler qu’une personne sur six vit dans la pauvreté dans le Grand Montréal », a insisté le coprésident de campagne Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco.

« Mobiliser pour appuyer est essentiel. C’est ce que Centraide fait en suscitant l’implication des gens et en développant l’entraide dans la communauté. Il soutient des organismes qui s’adaptent aux besoins de la population et qui changent la trajectoire de nombreuses vies », a ajouté James C. Cherry, administrateur de sociétés, qui copréside la campagne avec M. Audet.

« Montréal a été bâti sur des valeurs d’entraide et de solidarité qui sont à l’origine de la création de Centraide. Une communauté est plus forte quand elle se soucie, apporte des idées et des expériences pour redonner. Notre objectif est de favoriser l’égalité des chances pour que chacun ait les moyens de développer son plein potentiel », a conclu Lili-Anna Pereša, présidente et directrice générale de Centraide du Grand Montréal.

Depuis toujours, Centraide investit de manière judicieuse afin d’améliorer les conditions de vie des jeunes et des familles dans le besoin pour bâtir le Montréal de demain. La pauvreté se retrouve sous plusieurs formes. C’est ne pas pouvoir assurer ses besoins essentiels comme se loger ou se nourrir. C’est avoir deux fois plus de chances de décrocher du secondaire. C’est connaître des problèmes de santé physique ou psychologique. C’est être isolé et sans réseau. C’est avoir une espérance de vie réduite.


Près de 350 organismes comptent sur la campagne Centraide afin de fournir des outils nécessaires à une personne sur sept à Montréal afin qu’ils se sortent du cycle de la pauvreté et de l’exclusion.

Les fonds de Centraide seront récoltés jusqu’à la fin décembre auprès du grand public, dans les entreprises et les organisations grâce à l’engagement de 22 000 bénévoles qui solliciteront les dons. 

Centraide du Grand Montréal couvre Laval, Montréal et la Rive-Sud. Près de 57 000 bénévoles sont impliqués au sein des organismes qu’elle soutient et 22 000 bénévoles se consacrent à l’organisation de sa campagne annuelle. Centraide reçoit l’appui d’entreprises, d’institutions privées, publiques et parapubliques et de grandes organisations syndicales. Ces dernières mettent sur pied chaque année 1 600 campagnes en milieu de travail. Les fonds recueillis sont investis localement pour briser le cycle de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Au Québec, on compte 18 Centraide qui soutiennent 1 500 organismes et projets communautaires qui aident et réconfortent 1,3 million de personnes vulnérables.

Merci à la RTL, la STM, la STL et la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, ainsi que la Ville de Montréal, nos partenaires, pour leur collaboration dans le cadre de la Marche de l’entraide.

Changez des vies pour la vie

+ Donnez maintenant
+ Impliquez-vous