Grandir pauvre

Dès la naissance, les enfants nés dans des familles pauvres sont désavantagés puisqu'ils sont plus susceptibles de présenter une insuffisance de poids à la naissance qui peut avoir de profondes répercussions sur leur développement.

 

Plus souvent, ils évoluent dans des environnements où les taux de délinquance, de décrochage et de chômage sont plus élevés, la santé est moins bonne et l’espérance de vie, plus faible.

 

Ils participent plus rarement à des activités sportives, sociales et culturelles.

 

Ils sont davantage touchés par l’insécurité alimentaire.

 

Plus souvent, ils n’ont pas la maturité nécessaire pour commencer leur parcours scolaire.

Stimuler le développement des tout-petits

Pour que les enfants prennent un bon départ dans la vie

Agir dès les premières années de vie est crucial lorsqu'il s'agit de briser le cycle de la pauvreté. 

Grâce à vos dons, Centraide soutient un réseau de 43 organismes et projets qui ont pour mission d'aider les enfants à se développer. Un investissement annuel de 1,5 M$. 

Aider un enfant à réussir ne pourrait se faire de façon efficace sans tenir compte de son environnement. Voilà pourquoi le développement des tout-petits et le soutien donné aux parents et aux familles vont souvent de pair chez les organismes de ce secteur. 

 
Des actions concrètes et durables : 
  • Stimulation des enfants (éveil à la lecture, ateliers de psychomotricité, etc.)
  • Préparation à la maternelle
  • Renforcement des compétences parentales (ateliers d’information, groupes d’entraide pour les parents, etc.)
  • Activités parents-enfants